Voyage frugal : mise à jour du projet

Il y a quelques semaines, je vous ai parlé de mon intention de voyager à coût nul cet automne.

J’ai quelques nouveautés à partager sur le sujet.

Je sais à partir de quelle date, approximativement, je serai disponible: fin septembre. J’ai signifié à mon employeur actuel que je ne serai pas disponible après cette date. C’est d’ailleurs la fin de la saison des voyages multi-aventures offerts par Backroads dans la région de Québec.

Octobre sera donc le mois du départ.

Je vais probablement utiliser un moyen de transport motorisé pour éviter des conditions météorologiques ardues. Pour l’instant,mon plan est de me rendre à St. Albans, au Vermont, en vélo. Puis de prendre le train ou l’autobus pour me rendre au moins dans la région de New York, peut-être même plus au sud.

Pour la suite, c’est encore nébuleux : j’hésite encore à joindre Workaway. Je ne crois pas que le travail que j’y trouverais me permettrait de compenser les frais d’adhésion d’environ 50 $ canadiens.

Je vais certainement afficher, sur mon vélo, une offre de « travail contre nourriture, hébergement ou argent ».

Je vais également faire du camping sauvage et utiliser les services d’hôtes Warmshowers pour l’hébergement.

Pour e qui est de la nourriture, je compte bien « visiter » les conteneurs à déchets des épiceries et des boulangeries. Quelques bonnes expériences dans la région de Québec m’encouragent à le faire. Résultats attendus: dépenses alimentaires faibles et, surtout, réduction du gaspillage.

Avez-vous des idées ou des suggestions pour rendre ce voyage plus frugal ou, simplement, plus intéressant ? Si oui, n’hésitez pas à les partager.

En terminant, je vous invite à consulter le site Web de Rob Greenfield si ce type de voyage alternatif vous inspire et vous intéresse.

2 réflexions sur “Voyage frugal : mise à jour du projet

  1. salut Alexandre
    fait tres attention avec le travaille sans permis , mon amis president Trump et le homeland sécurité ne sont pas du tout tolérant avec les travailleurs illégaux , souvent la jalousie d’un autre travailleur . je connais des quebecois menoté et expulsé en moins de 24 heure . Au USA un touriste ne travaille pas

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s