Une mine d’or dur.

Dans un article précédent, je vous parlais des changements qui se sont progressivement mis en place dans ma vie, surtout au cours de la dernière année. Je vous avais alors dit que je tentrerais de prendre le temps de vous donner des exemples de frugalité et de ses effets dans ma vie.

En voici un.

Ces miches de pain et ces bagels sont le résultat d’une expérience de déchétarisme menée au mois de mars. J’ai visité les conteneurs à déchets d’une boulangerie et d’un « magasin de bagels ». Sur la photo, on voit ce que j’en ai tiré. Note: je n’ai pas pris tous les bagels, il y en avait trop!

J’étais un peu craintif,au départ. Serais-je être malade en mangeant ça? Quelques observations m’ont permis de réaliser que ces aliments n’avaient presque aucun défaut. Les bagels étaient un peu petits et de forme irrégulière, sans plus. Les pains avaient une mie à la couleur irrégulière, c’est tout. J’ai mangé et je ne fût pas malade. Fait dire que les bagels étaient placés dans un sac en plastique, à part des autres déchets. Les pains, dans un sac en papier, à part aussi.

Être frugal, pour moi, c’est combattre le gaspillage. Le déchétarisme est une excellente manière d’agir en ce sens. À Québec, un groupe Facebook permet d’échanger des trucs et des bons « spots » pour les amateurs de cette pratique. Je vous invite à le joindre.

Et vous, avez-vous des trucs pour mener une vie frugale?

6 réflexions sur “Une mine d’or dur.

  1. Epargner est tres bien, ensuite il faut investir cette épargne dans un revenue future . C’est la que les actions a dividende ( machine a cash ) entre en jeux tu aime le pain OK pourquoi pas investir dans WESTON ou GENERAL MILL et avoir du pain gratis dans quelque année avec tes dividendes réinvesti a chaque trimestre A+

  2. Pour l’instant, je me contente d’une combinaison de trois fonds indiciels: XAG, VCN et XAW, par l’entremise de Questrade. Mais, un de ces jours, je ferai peut-être le saut vers les placements à dividendes.

  3. Voici quelques idées, dans l’ordre ou le désordre :
    – Rouler à vélo à tous les jours (mais ça, tu le fais déjà).
    – Partager un compte Netflix, avec les amis, la famille, les voisins.
    – Débrancher son téléphone cellulaire.
    – Participer aux activités et spectacles gratuits, organisées par la Ville ou d’autres organisations.

    Super, le déchétarisme! J’ai jamais osé le faire, ou me lancer. Peut-être qu’un jour?

    J’ai le même portefeuille en bourse! Vive le CCP! 😊

    1. Merci pour les suggestions, Sylvain.

      Le déchétarisme requiert une petite dose de « coup de pied dans le cul autoadministré ». Mais après la première fois, ça devient naturel. Le plus gros défi, c’est de faire face aux perceptions de l’entourage. Ma copine, par exemple, approuve l’idée en théorie mais ne participe pas et ne veux rien manger de ce qui provient des poubelles. Un travail de persuasion sur le long terme, je crois.

      En effet, Canadian Couch Potato (CCP) est une bonne source d’inspiration pour qui veut se lancer dans le monde de l’investissement sans être un crack dans le domaine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s