Voyager à coût nul

Mes lecteurs assidus connaissent ma passion pour le voyage en vélo. Vous pouvez d’ailleurs bénéficier de mon expérience en lisant d’anciens billets de mon blogue, comme celui-ci.

Souhaitant prolonger mes voyages, je cherche depuis quelques années comment les rendre « productifs », au sens financier du terme. C’est d’ailleurs ce qui m’a amené à travailler pour Backroads l’année dernière. J’ai travaillé à Canmore, près de Calgary, plus de deux mois. Cette région a tout pour plaire aux amateurs de plein-air et de vélo.

Velo_charge

Un vélo chargé comme une mule, au centre-ville de Canmore.

Récemment, une chronique de Mylène Moisan, dans Le Soleil, m’a fortement inspiré. À la suite de cette lecture, j’ai élaboré un projet de voyage hors du commun.

Voyager et gagner sa croûte: plan sommaire vers l’évasion durable

Cette année, à la fin de ma saison de travail pour Backroads, je serai peut-être dans la région de Québec (à la fin d’août) ou à Canmore (Alberta) à la fin du mois d’octobre. Cette localisation sera confirmée au cours de l’été, en fonction des besoins de l’entreprise.

En fonction de ma localisation à ce moment, je prévois de:

OPTION 1

Rouler de Québec jusqu’à la capitale américaine, Washington, en passant par Boston. L’idée étant de me déplacer assez rapidement pour suivre les températures douces. Au besoin, je prendrai l’autobus ou le train pour aller plus vite et éviter certaines zones froides / montagneuses. Il s’agit d’un trajet de plus ou moins 1500 km. En roulant 60 km par jour en moyenne, j’estime que ce périple me prendra 25 jours.

Pour retourner à Québec, je choisirai l’avion ou le train en fonction des coûts et du temps nécessaire.

OU

OPTION 2

Prendre l’avion à Canmore pour aller dans le sud des États-Unis ou au Mexique et explorer le coin pendant un mois et demi avant de retourner au Québec. Difficile d’anticiper le kilométrage pour ce genre de trajet, mais 2000 km me semble raisonnable.

Dans les deux cas, je veux être de retour vers la mi-décembre pour passer le temps des Fêtes avec ma copine.

Et l’argent, dans tout ça?

Certains se demanderont comment je compte « financer » ce voyage. C’est ici que la chronique de Mylène Moisan entre en jeu. Tout comme de nombreux principes de frugalité (Mr Money Moustache, Moneyless manifesto).

J’ai l’intention de:

  • Faire du troc tout au long du voyage. Par exemple, je veux échanger mon aide comme mécano vélo contre de la nourriture, de l’hébergement ou un peu d’argent. Je prévois installer une affiche sur mes sacoches de vélo pour annoncer mes services.
  • Utiliser Warmshowers pour rencontrer d’autres passionnés de voyages à vélo et être hébergé gratuitement.
  • Pratiquer le Déchétarisme (Dumpster diving) afin de réduire mes dépenses alimentaires. Rassurez-vous, je ne vais pas manger n’importe quoi, je veux simplement combiner réduction du gaspillage et voyage frugal.
  • Tenter au moins une méthode d’échange de travail contre hospitalité, comme le wwoofing, Workaway ou HelpX.
  • Visiter les auberges de jeunesse locales pour découvrir les opportunités d’activités gratuites et/ou de travail temporaire dans la région.

La suite des choses

Prenons pour acquis que tout se passe bien et que je gagne au moins autant d’argent que ce que je dépense. Je vais alors revenir pour passer Noël avec Sylvie et repartir en janvier pour quelques mois de plus. En attendant la prochaine saison de Backroads ou que je réussisse à convaincre ma copine de me suivre dans mes aventures (LE vrai défi).

Sinon, je reviendrai simplement lorsque j’en aurai assez ou que mon budget de voyage sera presqu’à sec.

« Pourquoi racontes-tu tout ça »?

Tout d’abord, parce que je crois en l’intelligence collective. Vos commentaires, interrogations et suggestions ne peuvent que m’aider à peaufiner ce projet et à accroître mes chances de réussite. Alors, n’hésitez pas à utiliser la section « commentaires » de ce billet de blog. Les commentaires constructifs et les bonnes idées sont toujours bienvenus.

Ensuite, je pense que le fait d’annoncer ce projet « publiquement » va contribuer à me motiver à le réaliser et à faire plus qu’en parler. Vous êtes maintenant les témoins de ma volonté de le réaliser. Vous serez donc à même de me ramener à l’ordre si je procrastine. Vous êtes la voix de ma conscience! 🙂

Sur ce, bonne fin d’hiver.

3 réflexions sur “Voyager à coût nul

  1. Cher neveu.
    Je n’aurais jamais osé te faire quelques remarques un peu moralisatrices si tu n’avais toi-même déclaré les commentaires bienvenus.
    Je trouve tes projets assez intéressants bien que, probablement, un peu utopiques.
    Je veux surtout te suggérer de ne pas oublier ta compagne Sylvie dans tout cela. Une bonne compagne c’est précieux et difficile à trouver. Passer deux mois tout iseul à répétition, ce peut n’être pas trop ennuyeux quand on est sur l’adrénaline du voyage avec ses rencontres imprévues, ses nouveautés et ses surprises, mais beaucoup plus ennuyeux dans le train-train quotidien. D’autant plus que tu es quand même quelqu’un d’assez drôle et amusant. Ton absence doit certainement faire une bonne différence. Pet-être que l’alternative de plus courts voyages à deux compatibles avec son calendrier de travail pourrait être envisagée.
    Ton vieil oncle Bertrand

    1. Bons commentaires, Bertrand. Merci de les avoir partagés.

      En fait, ma copine et moi planifions déjà un voyage de 3 semaines pour ce printemps (probablement avril, dans le nord de la Floride).

      J’offre toujours à ma copine de me suivre dans mes aventures. Je lui propose, par exemple, de payer une bonne part de ses dépenses. Mais cela ne la convainc pas. Elle est moins aventurière que moi et je respecte ça. De son côté, elle sait bien que si elle m’empêchait de réaliser mes rêves, ça me rendrait malheureux.

      Puisque ça fait plusieurs années que je songe à un tel voyage et que mon amoureuse me permet de le faire, je compte bien passer à l’action.

      Mon espoir est que ça se passe très bien (que ça ne coûte presque rien, globalement) et que je puisse me servir de cette première expérience pour la convaincre de me suivre lors d’un prochain voyage du même genre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s