On déneige bien les rues et les trottoirs…

Personne n’accepterait qu’un déneigeur bloque une rue en y poussant la neige. Alors pourquoi la Ville ferme les yeux quand quelqu’un dépose de grosses quantités de neige sur certaines pistes cyclables?

Cette situation aberrante s’est produit, cet hiver, dans le Parc Lairet. Le banc de neige accumulé à cause de cette négligence est épais et bien compact. Sa fonte en est d’autant plus lente.

En passant par là, au début de la semaine dernière, j’ai été frappé par l’absurdité de la chose. Toutes les pistes cyclables du secteur étaient praticables, mais un détour par les rues était nécessaire afin de contourner l’obstacle.

PICT1195

J’ai donc lancé, via Facebook, une opération de déneigement. Après tout, le 2 avril, une initiative similaire, cette fois pilotée par Accès Transports Viables, avait eu un franc succès.

Pierre et Paulo ont répondu présents. À trois, nous avons pris un peu plus de deux heures pour dégager l’équivalent d’une voie de piste cyclable.

Ces deux valeureux cyclistes militent ainsi pour la reconnaissance des droits des cyclistes de disposer d’infrastructures de qualité ouvertes à l’année. Je suis fier d’eux et de tout ceux qui agissent pour améliorer les choses.

Résultat final? Vers 16:15, un premier cycliste a pu emprunter la « tranchée » que nous avons dégagée. Il s’agit de Paulo, au guidon de son impressionnant vélo/juke-box. Quelques minutes plus tard, un autre cycliste l’imita.

Oui, les pistes cyclables « ouvrent » seulement le 1er mai. Mais la réalité, c’est que beaucoup de gens veulent y avoir accès avant. Et ils le font. Que ce soit par loisir ou par nécessité. J’ai vraiment hâte que la ville de Québec prenne ce fait en considération et adapte ses pratiques en conséquence.

Au cours des jours à venir, le banc de neige fondra un peu plus vite qu’avant notre intervention. La bande de bitume dégagée se réchauffera pendant le jour et redistribuera de la chaleur au cours de la nuit. Mais, vous l’aurez compris, idéalement, nous n’aurions pas à nous échiner ainsi par un bel après-midi ensoleillé. L’administration municipale pourrait interdire simplement d’utiliser une piste cyclable comme un dépôt à neige.

Ce serait une belle preuve de respect et de considération à l’égard des cyclistes.

Pour terminer sur une note un peu plus amusante, j’aimerais souligner l’apport significatif de la pioche prêtée par Martial Van Neste. Sans elle, nous n’aurions pas réussi. 😉

Publicités

3 réflexions sur “On déneige bien les rues et les trottoirs…

  1. Beau travail ! Ce serait bien que le conseil de quartier du Vieux-Limoilou fasse un suivi pour que les propriétaires d’immeubles en bordure de la piste cyclable cessent d’y envoyer leur neige.

  2. Merci à vous 3 d’avoir pris la pelle !

    Le dépôt de la neige sur la piste cyclable est un comportement définitivement contre-productif et facilement évitable en la déposant ne serait-ce que… 5 mètres à côté !

    Billet pertinent et initiative louable. Merci à vous 3 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s