« Ousqui » sont rendus, ces deux-la?!

Parce que vous semblez avides de connaître notre position géographique, sachez que nous sommes à Groningen, ville universitaire du nord-est des Pays-Bas.

Dans notre dernier billet, je mentionnais que nous allions tester la fameuse autoroute à vélo de Copenhague. Mission: accomplie. Résultat: un peu décevant. Il s’agit d’un itinéraire cyclable continu entre la banlieue ouest de Copenhague et son centre-ville. Génial, à première vue. Un hic: la qualité varie grandement en fonction de la localité traversée. Pour ne rien arranger, la signalisation est parfois déficiente. On « goûte » donc à une belle variété d’infrastructures cyclables:

bande cyclable séparée du trafic.

Bande cyclable séparée du trafic, en pavés (douceur de roulement non incluse!)

Piste en site propre près d'un lac (piétons très nombreux inclus)

Piste en site propre près d’un lac (piétons très nombreux inclus)

Chaussée désignée

Chaussée désignée, parfois dans un état qui fait regretter le Québec

bande cyclable

Une autre bande cyclable, protégée (!) par des véhicules stationnés.

Piste en site propre

Piste en site propre près d’une institution d’enseignement

Revenons au présent.

À Groningen, des vélos, y en a! Des tas. Lorsqu’un pont basculant est en fonction et qu’on doit attendre pour traverser, c’est en gang que ça se passe.

Cyclistes attendant qu'un pont basculant reprenne sa place normale.

« Poussez pas derrière! »

En fait, le trafic, ici, c’est beaucoup les vélos. Un peu plus que les autos, je dirais. Alors, on imagine difficilement à quoi ressemblerait la ville sans vélos!

Pour ceux qui se demandent par où nous sommes passés récemment, voici:

16 août Copenhague à Flensburg (Allemagne) : TRAIN
17 août Flensbug à Geltorf : VÉLO
18 août Geltorf à Schleswig: VÉLO + Schleswig à Breme :TRAIN
19 août Brême à Leer : TRAIN
20 août Leer à Noordbroek : VÉLO
21 août Noordbroek à Groningen : VÉLO

L'Universum, à Brême

Universum: musée consacré aux sciences, à Brême.

Comme vous pouvez le constater, on a utilisé le train abondamment. C’est le « sacrifice » qui fût requis pour réaliser un de mes rêves, c’est à dire aller au Danemark, surtout à Copenhague. Ça valait la peine, mais je ne le referais pas. Trop d’heures de train en trop peu de jours. Maintenant, à moins d’imprévu(s) majeur(s), on devrait seulement rouler à bicyclette jusqu’à Bruxelles, où nous prendrons l’avion pour retourner au Québec.

En terminant, dans la catégorie « On n’a pas vraiment besoin/envie de le savoir » : Sylvie en a eu assez de me voir porter des chaussettes et des sous-vêtements avec des trous (d’aération, je tiens à préciser…) et a décidé de passer a l’attaque : mon cadeau d’anniversaire numéro 2, cette année, ce sont des « bobettes » et des chaussettes neuves. Il faut ce qu’il faut!

Publicités

2 réflexions sur “« Ousqui » sont rendus, ces deux-la?!

  1. Comme ça l’autoroute à vélo c’est un peu comme le véloboulvard de la haute-ville de Québec…
    Bonne route!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s