Nous étions prévenus…

C’est vrai, mais ce n’est pas aussi pire que l’on aurait pu croire.

« Quoi donc?! », vous demandez-vous, un brin d’inquiétude dans la voix.

Le comportement des automobilistes italiens.

Vrai, ils sont un peu plus téméraires, frôlent plus nos vélos et roulent un peu plus vite que les Français ou les Corses. Mais la différence se voit surtout dans le nombre: beaucoup de voitures sur les routes, même celles qu’on nous recommande comme étant peu achalandées. Bref, rouler à vélo ici est moins intéressant qu’ailleurs, en Europe, mais demeure bien souvent plus agréable qu’au Québec. À part sur la Route Verte.

Quoique…

À Parme, dont nous avons rapidement traversé la partie nord, il semble y avoir un réseau cyclable intéressant. Probablement lié au fait qu’on y trouve des vélos en libre-service.

IMG_20150701_153748

IMG_20150701_153552

Ceci étant écrit, voici un petit récapitulatif de nos premiers jours en Italie, par lieu de « dodo » :

Vendredi 26 juin: Est de Gênes (près de la gare de Nervi)
Samedi 27 juin: Legnaro (nord-est de Levanto)
Dimanche et lundi 28 et 29 juin : Lerici
Mardi 30 juin : Amola
Mercredi 1er juillet : Ponteterra
Jeudi 2 juillet : Mantova (dans un parc municipal, près de la Gendarmerie…)

Maintenant, nous sommes à Ponzollo Sul Mincio, un peu au nord-ouest de Mantova, dans un espèce de café/bar en plein air.

IMG_20150703_153941

Ô toi, lecteur. Je sais que tu es bon en géographie! Il ne t’aura pas échappé qu’autant de kilomètres, avec des vélos bien chargés, dans une région au relief « tourmenté », relève de la chimère ou, à tout le moins, devraient épuiser complètement les protagonistes de cette histoire que tu lis avec tant d’avidité (espérons…).

Ce serait le cas si nous avions utilisé seulement nos fidèles montures d’acier. Les « puristes » du cyclotourisme diront peut-être que nous avons triché, mais le train nous a été fort utile ces derniers jours. Il nous a permis de rallier Gênes à Monterosso, Levanto à La Spezia et Pontremolli à Parme. Le tout avec nos vélos, pour un coût total d’un peu plus de 40 Euros (environ 65 $). Pour nous deux…

IMG_20150701_121316

À Ponteterra, nous avons été hébergés par un hôte du réseau Warmshowers qui affirme que le service ferroviaire est sur le déclin en Italie et qu’il ne réponds pas aux attentes des Italiens. Pourtant, les deux Québécois que nous sommes le trouvent bien pratique, pas cher et aimeraient bien que Via Rail lui ressemble.

Puisqu’il fait pas mal chaud (ici aussi!), nous nous dirigeons vers le nord. Objectif: prendre un train au nord de Milan (ou près de Vérone. À suivre…) en direction de la Suisse. Mieux vaut entendre le son des cloches à vaches (gros cliché?) plutôt que celui des voitures italiennes… ou des cloches d’église à 7 heure du matin, comme ce fût le cas à Ponteterra! 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s