En route pour l’Italie!

La Corse, c’est beau. Mais  c’est aussi chaud et côteux. Alors, direction l’Italie.

IMG_20150626_130045

Au cours des derniers jours, nous avons fait le tour du Cap Corse. Le côté ouest est assez ardue (pas mal de pentes) mais en général très belle. Il faisait pas mal chaud (environ 40 degrés Celsius) et quelques automobilistes, visiblement impressionnés de nous voir monter les côtes, nous encourageaient. Une section de route nous a mis les nerfs à l’épreuve, nous faisant même regretter le Québec. C’est tout dire. Il s’agit de la portion de la D80 comprise entre Minerviu (de l’expression bien connue « cette route-là m’énerviu… ») et Centuri. Il paraît qu’elle va être refaite le 31 juillet… Alors, si vous voulez faire du vélo dans le coin, attendez un peu.

IMG_20150623_151313~2~2

Par contre, la route qui relie Farinole à Patrimonio, par l’intérieur des terres, est un pur délice. Arrivés tôt au camping A Stella, sur la côte, nous avons monté la tente et laissé la plupart de nos bagages sur place. Ce qui nous a permis d’aller « faire » cette route (assez costaude) plus facilement. Des panoramas superbes. Des villages perchés impressionnants. Et surtout une route en très bon état, avec presque pas de voitures. La descente finale vers Patrimonio restera gravées dans nos mémoires longtemps.

IMG_20150622_172333

Un peu à l’ouest d’Ersa, nous avons croisé un « Food Truck » assez particuler. Il ne vend pas des hot dog Lafleur, celui-là. Non: de bons sandwichs composés de fromage de chèvre, de charcuterie locale (Coppa ou Lonzu, au choix) et, si je ne me trompe pas, d’une fine tranche d’omelette. C’était très bon.

IMG_20150624_122450

Dans la catégorie « on vous recommande », le camping U Stazzu, un peu au nord de Macinaggio, est vraiment superbe. Grands sites ombragés, sanitaires impec (comme disent les français) bien que ce soient des toilettes « à la Turque » (on s’habitue… un peu!) et, surtout, un abri cuisine avec non pas UNE mais TROIS tables à pique-nique. La plupart des campings n’en ont pas une maudite. Alors, on peut dire qu’on se sentait choyés. Luxe et volupté pour 10 Euros par personne.

Le coté est du Cap Corse est beaucoup plus aisé que sa contrepartie ouest. Pour terminer notre tour, à partir de Macinaggio, nous avons facilement pu joindre Miomo, un peu au nord de Bastia, en une seule journée assez facile.

En terminant, nous ne pouvons passer sous silence L’INFESTATION (les majuscules ne suffisent même pas) de papillons de nuit en rût (oui, en rût) au camping de l’Isulottu. Les arbres en étaient pleins et même notre tente a servi de terrain de reproduction. Bon, ça aurait pu être pire (rût d’ours noirs?), mais on ne verra plus les papillons du même oeil, disons.

Sur ce, à la revoyure!

Publicités

2 réflexions sur “En route pour l’Italie!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s