Le projet de Stéphanie

J’aime le blogue Une fille, un vélo tenu par Stéphanie Vincent. Un beau récit de voyage de cyclotourisme, version 2.0.

J’en ai entendu parler à mon boulot, d’abord. Normal, Steph est une ancienne employée de Mountain Equipment Coop. Dans la salle des employés, une découpure de journal présentait ses parents. La journaliste parlait de leurs craintes, mais aussi de leur fierté et de la confiance qu’ils placent en elle.

Ça m’a ému.

Puis, il y a quelques jours, je suis tombé sur son blogue et, surtout, sur la page où elle décrit son projet. Les dernières phrases résument bien ce qui fait l’intérêt du cyclotourisme et, plus généralement, des voyages « en autonomie » :

« Rouler, vivre, penser. Pour montrer que la vie ne tient pas qu’à un gros signe de piasse ou à la sacro-sainte routine vélo-boulot-dodo. Et que rêver en vaut encore la peine. »

On ne sait jamais tout à fait ce que l’avenir nous réserve. On a beau planifier, mettre des sous de côté pour sa retraite, faire de beaux plans de carrière : tout ça peut s’effondrer comme un château de cartes. Et, au vu de la situation géopolitique mondiale (oh oh, l’universitaire en moi se réveille…), l’instabilité n’ira qu’en croissant.

Alors, au risque de passer pour un fou, ne vaut-il pas mieux vivre ses rêves tout de suite (ou le plus tôt possible)? C’est bien ce qu’on dit, non : Un tien vaut mieux que deux tu l’auras?

En attendant, je rêve et je fais de mon mieux pour que ça devienne réalité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s